Monopolis

by The Pirouettes

/
1.
Si léger 04:05
Quel plaisir de te croiser Je n’avais pas eu l’occasion de te remercier J’en garde un souvenir si léger Un goût amer et coloré Il faut que je t’avoue Que ça reste entre nous s’il te plaît Sais-tu quand on le fait L’effet que ça me fait Ça m’emmène Au delà Qui je suis C’est derrière moi Ça m’entraîne Comme une danse Avec elle / avec toi J’ai toutes mes chances J’avais besoin de parler Embarquer pour un tour J’avais besoin d’amour Quand nos regards se sont trouvés Un clin d’oeil et c’était gagné, allez Ça m’emmène Au delà Qui je suis C’est derrière moi Ça m’entraîne Comme une danse Avec elle / avec toi J’ai toutes mes chances Il faut que je t’avoue Que ça reste en nous s’il te plaît Perdu à tout jamais Je crois bien que tu me plais J’attendrai là J’attendrai longtemps pour toi Dans la vie ou en rêve Dans le bruit ou en dormant sur toi Quel plaisir de te croiser J’en garde un souvenir si léger Moi Aussi La nuit Ensemble J’en tremble Ça m’emmène Au delà Qui je suis C’est derrière moi Ça m’entraîne Comme une danse Avec elle / avec toi J’ai toutes mes chances
2.
On est allé danser Mais rien du tout On s’est un peu parlé Et puis c’est flou Mais je t’ai pas rappelée Car je suis fou J’ai pas réalisé Que c’était nous Retrouve moi Sur les bords de Seine Tu verras Que j’en vaux la peine Couvre toi Pour qu’on se promène Sur la voie mais je serai là si tu as froid Et le soir je ferai tout pour qu’enfin tu m’embrasses Si je suis high c’est pour m’élever vers toi Oui ce soir j’ai l’intention que les choses se passent Si je déraille surtout ne m’en veux pas J’y ai pris goût On s’est embrassé Du premier coup Comme dans « Baisers volés » Des billets doux Je ne peux plus me passer de Nos rendez-vous Rejoins moi Au bord des falaises Allonge toi À côté des braises Et déjà On se sent à l’aise Avec moi sans qu’on le voie le jour est là Et le soir je ferai tout pour qu’enfin tu m’embrasses Si je suis high c’est pour m’élever vers toi Oui ce soir j’ai l’intention que les choses se passent Si je déraille surtout ne m’en veux pas J’en ai connu des flirts avant toi Jamais sans avoir eu comme ça le cœur qui bat Tu sais j’aurais voulu que l’on y croie Quand on s’est vu dans la candeur de la première fois Mais le soir je ferai tout pour qu’enfin tu m’embrasses Si je suis high c’est c’est pour m’élever vers toi Oui ce soir j’ai l’intention que les choses se passent Si je déraille surtout ne m’en veux pas
3.
Il y a des soirs comme ça où rien ne va On se fait la gueule Où tu te mets dans tous tes états Car tu n’es pas la seule J’ai fait le choix de rester fidèle Fidèle à mon coeur Ne me pose plus de questions sur elle Car c’est toi la meilleure, de loin la meilleure Tu me fais mal et tu trouverais ça normal Que je te dise que tout est ok Fais ce qu’il te plaît Tu peux compter sur moi Même si je suis loin promis je ne t’oublie pas Dans les virages, dans les rues mouillées, je pense à toi Quand les nuages laissent place au plus beau jour qui soit Promis je ne t’oublie pas J’ai même plus la force d’être consolée Je veux tout arrêter M’évaporer, me réincarner Dans un autre espace temps et voir la vie différemment Je regarde des photos d’avant On faisait pas semblant, nan nan Je veux bien croire que tu m’aimes autant Laisse moi juste du temps Tu peux compter sur moi Même si je suis loin promis je ne t’oublie pas Dans les virages, dans les rues mouillées, je pense à toi Quand les nuages laissent place au plus beau jour qui soit Promis je ne t’oublie pas Tu peux compter sur moi Je suis une branche et tu t’accroches à moi Même si l’arbre penche surtout ne lâche pas Me lâche pas, bébé me lâche pas Tu peux compter sur moi Tu peux compter sur moi Même si je suis loin promis je ne t’oublie pas Dans les virages, dans les rues mouillées, je pense à toi Quand les nuages laissent place au plus beau jour qui soit Promis je ne t’oublie pas Tu peux compter sur moi Promis je ne t’oublie pas Je pense à toi Bébé me lâche pas Tu peux compter sur moi
4.
Ce paradis 03:07
À moitié Éveillé Entre une voie Et un train J’ai rêvé Pour une fois Que tout allait si bien J’ai tout gardé Tout noté Tout relevé pour les prochaines fois Les coups durs Les coups bas C’est la vision qui me reviendra Un paradis imaginé Pour toi et moi Au large des îles D’un continent Qu’on ne connaît pas Aux lendemains toujours meilleurs À chaque fois Trouver le bien et le bonheur Dans l’eau que l’on boit Et ça fait J’suis en vogue, dans ma tour, plus rien ne me plaît Même les drogues et l’amour ne font plus d’effet Faut qu’on s’en aille, mer de corail, je sais que tu connais Ce paradis imaginé Pour toi et moi Au large des îles D’un continent Qu’on ne connaît pas Et je voudrais Que tu m’accordes Ta confiance bébé En cet endroit Repoussons la Fatalité Oui je voudrais Tenter ma chance Et redoubler De volonté Si on est deux Je sais qu’on peut Y arriver Ne t’es-tu pas demandé que cachaient les fourrés Ni pourquoi la pluie battait tout l’été N’as-tu pas remarqué mon visage changer Au travers des tremblements endurés Passant Absent Replié Sur moi-même J’ai longtemps Galopé Aux dépens De ceux que j’aime J’ai trop voulu Tout niquer J’ai tout perdu Fini par tout casser Et je m’en veux C’est pas un jeu Oh je t’en prie laisse moi le retrouver Ce paradis imaginé Pour toi et moi Au large des îles D’un continent Qu’on ne connaît pas Ne t’es-tu pas demandé que cachaient les fourrés Ni pourquoi la pluie battait tout l’été N’as-tu pas remarqué mon visage changer Au travers des tremblements endurés
5.
Pour faire court Je n’ai pas d’amis et je n’aime pas ma vie Bébé tous les jours Je dois me lever pour aller travailler Mais quand je te vois, ça va Je t’aperçois de loin et tu me remplis de joie Moi je suis plutôt de ceux qui sont invisibles Même sur une scène tu ne me verrais pas Donc je me dis que nous deux ce n’est pas pas possible Et j’arrive à peine à penser à toi Penser à toi Quand vient enfin l’heure de rentrer je suis seul et je pense à toi Et je ne sais même pas vraiment qui tu es, t’imaginer moi ça me va Quand vient enfin le temps de rêver, de toi, toi et moi Perdus sur une plage ensoleillée Olalala Puis je retourne au travail comme à mon habitude Le temps est gris, les gens aboient On m’attaque, on me raille, car je suis dans la lune Je vous prie, renvoyez moi Renvoyez moi Je vis ma plus belle histoire d’amour à l’abri de la société Prenez-moi un aller sans retour pour le pays de mes pensées Quand vient enfin le temps de rêver, de toi, toi et moi Perdus sur une plage abandonnée Olalala D’ordinaire Je ne suis bon qu’à Rêver de toi Sur un bord de mer Tu es à moi Tu ne le sais pas Quand vient enfin l’heure de rentrer je suis seul et je pense à toi Et je ne sais même pas vraiment qui tu es, t’imaginer moi ça me va Quand vient enfin le temps de rêver, de toi, toi et moi Perdus sur une plage immaculée Olalala Pour faire court Je ne suis bon qu’à Rêver de toi Bébé tous les jours Tu es à moi Tu ne le sais pas Mon amour De secours
6.
Medina 04:07
Chéri emmène moi dans tes nuits Que nos virées secrètes me fassent perdre la tête Ma vie avec toi s’intensifie Que la triste princesse ait son degré d’ivresse Tu veux rester la-même Une vie de bohème Mais tes parents voudraient marier ton cœur Et le garçon que t’aimes Est beau comme un poème Qu’on ne déclame pas À une fille de seigneur Alala Ce récit là Se déroulait dans la grande Medina La fille du roi ne pouvait épouser un renégat Et tout en bas Les gens disaient que tu n’étais pas pour moi (N’écoute pas) Mais me voilà ouais À ta fenêtre en train de chanter pour toi (Chante pour moi) Pour connaître la fin Tu vas voir un devin Qui te prédit un avenir malheureux À moins que Tu puisses te contenter (Oh nan) De le voir caché Car le contraire serait très dangereux C’est ainsi Chérie emmène moi dans tes nuits Que nos virées secrètes me fassent perdre la tête Cette vie au doux parfum d’interdit N’est pas simple parfois Mais ai-je vraiment le choix Ce récit là Se déroulait dans la grande Medina Là où les rats Dans leur habitat ne font pas des chats Car tout en bas Des hommes travaillent à la force des bras (Raconte moi) Quand sur les toits D’autres se font servir un bon repas (Toute l’histoire) Et dans tout ça Les gens disaient que tu n’étais pas pour moi (N’écoute pas) Mais me voilà ouais A ta fenêtre en train de chanter pour toi (Chante l’espoir) Puis arrive le jour Qui met fin à l’amour Lendemain de soirée Vous n’êtes pas discrets Un garde du palais Vous a repérés Tu finis enfermée Lui est exécuté Chéri ce drame t’a coûté la vie De vulgaires marionnettes t’ont découpé la tête Mes nuits sans toi sont mélancolie À jamais incomplète je ne pourrai pas Ce récit là Se déroulait dans la grande Medina (Raconte moi) La fille du roi ne pouvait épouser un renégat (Toute l’histoire) Et tout en bas Les gens disaient que tu n’étais pas pour moi (N’écoute pas) Mais me voilà ouais À ta fenêtre en train de chanter pour toi (Chante l’espoir) Je continue À chanter pour toi Seule dans les rues De la Medina
7.
Medina II 01:45
Je continue À chanter pour toi Seule dans les rues De la Medina Chante l’espoir Dans la Medina
8.
Ça ira ça ira Essaie de rester tranquille Ça ira ça ira Essaie de rester tranquille Ça ira tu verras Dans les moments difficiles Oui le monde change, ça te dérange Mais regarde autour de toi C’est les mélanges un peu étranges Qui font le beau tu trouves pas Y’avait avant Et y’a le présent C’est différent Mais aime le autant Aime quand la magie t’éblouit au cinéma Être surpris d’une alchimie car t’avais jamais vu ça Quand cette fille un peu jolie vient pour te prendre dans ses bras Et te dit : « Si tu me suis Moi aussi Et pour longtemps je crois » Ça ira ça Essaie de rester tranquille Ça ira ça ira Dans les moments difficiles Ça ira ça ira Ça ira ça ira Aime quand le tonnerre retentit pendant ton bain Que la lumière d’un seul éclair illumine tous tes copains Si une colère au goût amer se réfugie dans tes poings Sois malin Essaie de faire des haltères ou de fumer des joints Ça ira ça Essaie de rester tranquille Ça ira tu verras Dans les moments difficiles Ça ira ça ira Et même si rien n’est pareil L’amour est intemporel Ça ira ça ira Ça ira ça ira Ça ira tu verras Si tu te laisses un peu aller Ouais allez Laisse toi tomber les yeux fermés Libéré On t’a souvent répété D’abandonner Que c’était mieux au passé On t’a dit ça on s’est trompé Essaie de rester tranquille Dans les moments difficiles Ça ira ça ira Ça ira ça ira Dans les moments difficiles Oui le monde change, ça te dérange C’est les mélanges un peu étranges Ça ira ça ira Y’avait avant Et y’a le présent C’est différent Mais aime le autant Ça ira ça ira Ça ira ça ira Ça ira ça ira Ça ira ça ira Ça ira ça ira
9.
Comme les chanteurs de cinéma Un hélicoptère Après le concert Nous ramène jusque dans nos draps Des bijoux des chinchillas Que faudra t-il faire Pour y avoir droit J’ai assez travaillé comme ça Hey je ne demande que ça moi Un petit château Avec du réseau Pour mater des photos de toi Toi et tes camarades En vacances à Cuba Selfie sur la playa Ta vie est tellement formidable Je dérive Volontiers Dans l’immensité Je m’enivre Tout l’été De somnifères De ton sale caractère Puis je fatigue Forcément Usé par le temps Je prodigue Sans y croire une seule seconde J’ai renoncé au monde ouais De retour au temps des caresses J’étudie la forme de tes fesses Des promesses pas tenues J’en suis revenu J’étudie ton corps dévêtu J’ai l’ambition d’un baobab Deux pieds sur la table J’ai crié si fort Que j’ai dû réveiller les morts L’impression de m’élever Mais en vérité Les dés sont pipés Et je passe mon temps à la cave De ce petit château ouais Avec du réseau Une modique enclave Pour mater des photos de chiots Chaud pour aller danser C’est soirée déguisée Très vieux procédé inventé pour en échapper Je dérive Volontiers Dans l’immensité Je m’enivre Tout l’été De somnifères De ton sale caractère Puis je fatigue Forcément Usé par le temps Je prodigue Sans y croire une seule seconde J’ai renoncé au monde ouais
10.
Il est tard Cesse de remuer Léonard Et va jouer seul pour une fois Au fond du couloir J’en ai marre J’aime pas m’embêter C’est bizarre Tout autour de moi devient plat Et ça ne change pas Alors je prends mon téléphone À la recherche de vérité J’ai peut-être été mentionné Un anniversaire oublié Rien de toi ni rien de personne J’attends patiemment que mon heure sonne Alors je cherche les mots au son de ma voix Je fais tourner des heures Et je pourrais te faire aimer n’importe quoi Car je chante avec le cœur (Pour toi) Oui j’essaie d’aller bien mais je vais souvent mal Dis moi que tu le sens (Tu le sais tu le sens et tu ne te méprends pas) Il n’y a que le train ou le bruit des cymbales Pour me faire planer vraiment Souvenir Marquant d’une baie D’un navire Échoué au large à jamais Je le fais pour Devenir Ce que je voulais Réussir Mais dis moi ce qui vient après Personne ne sait Alors je prends mon téléphone À la recherche de vacuité J'ai peut-être été mentionné Faites moi des compliments Sur mes photos sur mes vêtements J’ai tant de choses à faire et pourtant Et plus je cherche les mots au son de ma voix Moins la vie me fait peur Et je pourrais te faire aimer n’importe quoi Car je chante avec le cœur (Pour toi) Oui j’essaie d’aller bien mais je vais souvent mal Dis moi que tu le sens (Tu le sais tu le sens et tu ne te méprends pas) Il n’y a que le train ou le bruit des cymbales Pour me faire planer vraiment Alors je cherche les mots au son de ma voix Je fais tourner des heures Et je pourrais te faire chanter n’importe quoi Car je t’aime de tout mon cœur
11.
Quand les saisons ne formaient qu’un bloc Quand la chanson détrônait le rock On s’était plu On s’était trouvé Dans cette drôle d’époque T’as jamais pu Vraiment nous saquer Et c’était réciproque Là pour kiffer et faire kiffer nos potes Là pour viser la lumière jusqu’au top On était prêt On était paré À encaisser le choc Quand on veillait Toute la nuitée Jusqu’au chant du coq Puis la neige est tombée là Tout doucement A recouvert les parois Maintenant oh nan Les gens ne se rappellent pas Et pourtant Nous on se voyait déjà Héros de la ville Héros de notre histoire Il a suffi d'y croire Pour que ça file Héros Entre doute et motivation sincère Sur les routes et même à fond dans les airs Guider les modes Rallier les pensées A notre univers Casser les codes Casser les télés De la terre entière Si je fais du bruit quand je dors C’est que je dois rêver bien trop fort Les mauvais m’avaient mis dehors Mais cette fois je ne suis pas mort de froid Tout là-bas Dans nos draps Je nous voyais déjà Hors la loi Héros de la ville Héros de notre histoire Il a suffi d'y croire Pour que ça file Allez héros de ta vie Du temps de notre gloire Il te suffit d'y croire À l'infini

credits

released September 28, 2018

All songs written and composed by The Pirouettes
Except "Si léger" and "Petit château" also composed and produced by Dodi El Sherbini
"Baisers volés", "Ça ira ça ira" and "Avec le cœur" also composed and produced by Vaati
"Tu peux compter sur moi" also composed and produced by Lewis OfMan
"Héros de la ville" also composed and produced by Lucien Krampf

Recording and overall production by Jeremy Rassat
Mixing by Stephane "Alf" Briat
Mastering by Glenn Schick

Cover by Vickie Chérie

license

all rights reserved

tags

about

The Pirouettes Paris, France

The Pirouettes = Vickie Chérie + Leo Bear Creek = ♥

shows

contact / help

Contact The Pirouettes

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like The Pirouettes, you may also like: